Retour aux conseils mécaniques < Modèle de camion < Iveco Eurocargo


Iveco Eurocargo

Bâtissant sa réputation avec un bon équilibre entre qualité d’offre et modernisation perpétuelle, l’Eurocargo d’Iveco a réussi son ancrage avec une ultime récompense, celle du prix « International Truck of the Year 2016 » décerné au Salon Solutrans par un jury composé de 25 journalistes européens. Voici un petit guide des caractéristiques principales du « camion urbain » d’Iveco.

iveco-eurocargo-exterieur

Un peu d’histoire

S’il y a un défi des plus difficiles d’ailleurs, que Iveco a su relever, c’est bien sa durabilité et son implantation dans le marché européen depuis une vingtaine d’années. En effet, l’Eurocargo débute l’aventure depuis 1991 en remplaçant la série Z (Zeta) de Fiat-OM, élu « camion de l’année » dès 1992. Son succès s’accroît et de nouvelles séries voient le jour en intégrant de nouvelles technologies : réduction catalytique sélective (SCR), limiteur de vitesse programmable, normes antipollution et augmentation de la puissance maximale. L’Eurocargo est surtout connu pour sa polyvalence et est facilement adaptable à tous besoins.

Design et intérieur

iveco-eurocargo-interieur

Le design du dernier Eurocargo offre à voir son nouveau logo, mais aussi un style nettement plus moderne. Ce qui a changé :

  • le design avant des déflecteurs
  • la forme des prises d’air.
  • Nouvelle intégration : d’un pare-brise à filtre polarisant, de marches d'accès à la cabine, d’un emplacement du radar AEBS et blocs optiques avec feux diurnes à LED
  • Optimisation aérodynamique : par exemple un déflecteur conçu pour préserver la propreté de la portière en extériorisant les flux d'air.
  • Largeur de cabine 2,1 mètres : plus grande facilité de manœuvre en ville.

L’intérieur de l’Eurocargo s’est adapté aux nouvelles technologies de bord et offre un meilleur confort. Ce qui a changé :

  • Accès plus facile aux fonctions radio et téléphone
  • Plus d’espace de rangements : avec porte-cartes, rail porte-vêtements et porte-bouteilles.
  • Un nouveau module office : liseuse, de vide-poches latéraux et de deux ports USB.
  • Nouveau siège conducteur pneumatique « high comfort »

La performance de l’Eurocargo

La performance du nouvel Eurocargo se caractérise autour de deux nouvelles motorisations quatre cylindres de 160 et 190 chevaux. On note également une amélioration d'environ 8% sur le débit de couple de moteurs sous les 1 200 tours, pour atteindre enfin une puissance maximale disponible dès 2 200 tours. Ceci est dû notamment grâce à une amélioration des pistons, des injecteurs et d’un meilleur temps de réaction du turbocompresseur. Des niveaux de puissance divers selon les modèles, varient entre 160 à 320 chevaux. Différentes boîtes de vitesses sont également disponibles :

  • Boîtes de vitesses manuelles : à 6 et 9 rapports
  • Boîtes de vitesses automatisées : à 6 et 12 rapports.
  • Boîtes de vitesses automatiques : avec convertisseur de couple.

Eurocargo et la consommation énergétique

Le nouvel Eurocargo se présente en s’adaptant au défi de la transition énergétique en proposant de réduire la consommation de carburant diesel de 8 %. Le défi est relevé grâce aux moteurs Tector 5 et 7 de nouvelle génération, ces moteurs ont la particularité d'utiliser une huile à basse viscosité, résultat : moins de frictions et donc des intervalles d’entretien plus longs.

La motorisation a aussi connu des améliorations avec l’intégration d’un ventilateur électromagnétique à deux vitesses et au moins deux nouvelles fonctions baptisées : « Ecoroll » et « Ecoswith » servant tous deux à la réduction de consommation. La première en gérant automatiquement l'enclenchement/déclenchement en position neutre de la boîte de vitesses, et la deuxième donne la possibilité de changer de vitesse uniquement en mode automatique

Le point sur la sécurité

Le dernier Eurocargo redouble de vigilance en agissant doublement : sécurité active et passive, sécurité du conducteur et celle de la marchandise, parmi ces systèmes sécuritaires les plus importants, on retrouve :

  • Un airbag au volant pour la première fois, intégré optionnellement.
  • Assistance de conduite
  • Système d'avertissement de franchissement de lignes (LDWS) : ce dernier signale lors d’un changement de trajectoire intempestive.
  • Système de freinage d'urgence avancé (AEBS) : après un double-avertissement, ce signal, capable de calculer les distances entre l’Eurocargo et d’autres véhicules sur la route, peut diminuer la vitesse jusqu'à 32 km/h.

Un camion connecté

En conduisant l’Eurocargo, il est possible de rester connecté tout en gardant un œil sur la sécurité, avec notamment une gestion de l'autoradio Bluetooth™ par commandes au volant. Les services télématiques du « camion urbain » sont optimisés grâce au boîtier télématique IVECO UTP (Unified Telematics Platform) permettant de s’adapter à tout appareil. D’autres fonctions sont également disponibles telles : le relevé GPS de la position, geofencing, compteur horaire, mais aussi personnalisées telles la gestion des livraisons et les informations sur la circulation.

Combien coûte un Iveco Eurocargo ?

Disponible sur le marché depuis au moins une vingtaine d’années, l’Eurocargo se retrouve facilement en « occasion » sur de nombreux sites de vente en ligne. Son prix en occasion varie selon l’ancienneté du véhicule et de son modèle, mais aussi de son état et va de 9000 à 10000 €. Pour un coût moyen, un EUROCARGO 120E18 - EURO 5 de 2007 affiche un prix de 15 000 €. D’anciens modèles de 1996 à 2001 descendent encore plus bas comme l’Eurocargo 80E180 de 2001 à 4000 €.

iveco eurocargo


Vous ne trouvez pas votre pièce ?